AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le premier recensement du forum est en cours ici

Partagez | 
 

  Diamond Hotel has its story, do you want to know it ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Superbia

d e a d l y . s i n

avatar


▐ I n s c r i t . L e : 23/08/2010

MessageSujet: Diamond Hotel has its story, do you want to know it ?   Lun 23 Aoû - 19:31

Contexte de Diamond Hotel



« Madame, Monsieur,
L'agence TravelGood a le plaisir de vous annoncer que vous venez de gagner un séjour entièrement gratuit au Diamond Hôtel, un hôtel resplendissant et luxueux situé au bord des plages des Açores. Cet hôtel vous offrira tout le confort et le repos dont vous aurez besoin et dont vous n'avez, jusqu'à aujourd'hui, pas même imaginé l'existence.
Durant ce séjour, tous les lieux vous seront accessibles et ceci en toute gratuité, à partir de l'instant où vous porterais le badge « VIP ». Les lieux en questions sont innombrables : restaurants cinq étoiles, piscines et plages privées, nightclubs, casinos, bars, boutiques luxueuses, spa et bien d'autres surprises vous attendent encore !
Nous espérons vous accueillir très bientôt.
Bien à vous, le Diamond Hôtel. »
Carton d'invitation à l'intention d'un nombre limité de vacanciers.

Acte I, Scène I
La scène se situe sur les marches de l'entrée de l'hôtel, une entrée luxuriante et gigantesque aux couleurs estivales et au blanc immaculé. Le guide porte un pantalon de costume très léger gris et une chemise blanche légèrement ouverte. Il descend quelques marches et s'approche des nouveaux arrivants.

LE GUIDE : Bonjour, messieurs, mesdames ! Bienvenue au Diamond Hotel, l'hôtel de tout les plaisirs. Je suis Stewart, votre guide pour cette première journée. Le guide sert la main des hommes et effleure la main des jeunes femmes du bout des lèvres, en se penchant légèrement. Ne vous préoccupez pas de vos bagages, du personnel se chargera de les monter jusqu'à vos chambres respectives. Une pause. A présent, commençons la visite, si vous voulez bien me suivre... Il remonta les marches suivit par le petit groupe et entra dans un immense hall. Sur la droite, la réception principale. Sur la droite une immense sale où fauteuils et tables basses s'étendaient de toute part. Au plafond, une verrière qui laissait entre-apercevoir le magnifique ciel bleu de l'île. Vous voici dans le hall ! L'hôtel vous offre une multitude d'occupation, il est de ce fait étendu sur plusieurs hectares. N'hésitez donc pas à demander un plan ou votre chemin à la réception. Approchez vous donc par ici et observez ce mur. Vous pouvez admirez le portrait de chacun des 7 créateurs du Diamond Hôtel. L'humour est au rendez-vous et comme vous pouvez le voir, leurs surnoms ne sont autres que les 7 péchés capitaux. En premier lieux, Maitre Superbia.
LA JEUNE FEMME EN NOIR : Il y a quelque chose d'écrit, en dessous du portrait. "J’ai fait cela", dit ma mémoire. – "Impossible !" dit mon orgueil, et il s’obstine. En fin de compte, c’est la mémoire qui cède." Friedrich Nietzsche.
L'HOMME EN SHORT : C'est l'orgueil !
LE GUIDE (souriant chaleureusement) : Tout juste, jeune homme. De son vrai nom, Allan SantMachito, il ne quitte pratiquement pas son bureau. Il s'occupe principalement de l'administration aidé de Mademoiselle Avaritia, une as de la finance. On dit qu'elle peut influencé le cours de la bourse ne serait-ce que par la pensée. (Éclat de rire franc.) Personne n'est en mesure de le confirmer. Sur ce portrait, vous pouvez voir Mme Invidia...
LA JEUNE FEMME EN NOIR : Envie, n.f (latin invidia) : sentiment de frustration face au bonheur d'autrui ou à ses avantages.
LE GUIDE : Tout à fait. Elle gère principalement les différentes boutiques de l'hôtel. On a coutume de dire qu'elle a un don : vous cherchez un objet en particulier, elle peut vous dire où vous le procurez dans la seconde... (Une pause.) Ensuite, je vous présente Ira la colère, vous aurez probablement l'occasion de la rencontrer, elle aime se balader dans l'hôtel, c'est une douceur sans nom, l'opposé même de son surnom. Elle ne ferait pas de mal à une mouche ! Puis vient Asmodée Luxuria, il a coutume de dire que son emblème est la luxure. Jeune absolument charmant, il a énormément de conversation et beaucoup de culture. Mais, beaucoup de femme vous le dirons, c'est un vrai coureur de jupon et un dragueur hors pair ! Puis, voici Gula, ma préférée d'entre toute. Elle symbolise à merveille la gourmandise puisque vous ne trouverez pas plus gourmande. Cependant, vous aurez très peu de chance de la croiser. En effet, avec les six restaurants dont elle a la charge, elle a très peu de temps pour elle. Ces trois là sont plus jeunes, certes mais tout aussi prometteur que leurs aïeux ! Et viens enfin Lord Acedia, le plus âgé des sept. Personne jusqu'à aujourd'hui ne l'a jamais vu...

Acte I, Scène II
Ma chère Invidia,
Les coursiers sont vraiment trop lent dans cette hôtel, il faudrait arrangé ça sur le champs...
Enfin, je t'écris ce petit mot pour t'annoncer mon exploit du jour : grâce à un de mes sous-fifres, Mme G. n'a pas pu résister au jeune F. Et toi qui m'affirmait que ce n'était pas une mince affaire... Qui apprendra donc à Mr. G. la terrible nouvelle ? Je m'en réjouit d'avance !
Ton bel Asmodée.

Mon beau Superbia,
Petit mot express à ton intention : alors que je me baladais tranquillement dans le casino de l'aile gauche, que ne vois-je pas ? L'orgueil entrainait le grand D. à refuser d'admettre sa défaite. Ni une ni deux, la colère passe par là et un coup d'oeil me suffit : l'adversaire de D. ne peut supporter davantage ce prétentieux au costume rutilent... Et s'il lui cassait les lunettes ? C'était un délice... Surtout quand on pense qu'ils ne se rendent compte de rien... Humains naïfs !
Bien à toi, Ira.

Charmante Gula,
Petite requête à ton intention : pourrais-tu inviter JDF à un de tes repas et le faire manger plus que de raison. Sa femme lui interdit tout ce qui est sucré et trop gras. A toi de jouer, ma belle, use de tes charmes les plus fous et les plus appétissants !
Acedia, du fond de son bureau.

Et vous, avez vous céder à la tentation ? Et vous, enviez vous votre voisin de palier ? Et vous, vous êtes vous mis inutilement en colère contre le serveur, le chauffeur ou avez vous également attendu votre petit-déjeuner, tranquillement assis dans votre luxueux lit ?
Et vous, êtes vous sous l'emprise des sept péchés capitaux ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diamond-hotel.forumactif.com
 

Diamond Hotel has its story, do you want to know it ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Diamond Hotel :: Welcome to Paradise :: The context and the rules-